Les éteignoirs + recette de petit verre de gingembre aux pommes

Les éteignoirs

Chantale Roy, novembre 2017

Les éteignoirs
-Un accessoire dont on n’a pas besoin en alimentation crue…
« Il n’est pas nécessaire d’éteindre la lumière de l’autre pour faire briller la nôtre. »

  • Gandhi

Je me rends compte que mon enthousiasme a tendance à atteindre un niveau hors du commun parfois.  On dirait que moins je suis toxique, plus mon émerveillement est sans limites, si bien qu’il frappe un mur à l’occasion. Le mur de l’apathique, de l’amorphe, de l’indifférent, du robot, du soumis, de la conscience limitée, de la fermeture d’esprit.
Au fil des années, j’ai appris à prévenir de tels coups. Au début de mon cheminement en alimentation vivante, j’avais tellement de joie et d’énergie que je cherchais constamment à les partager. C’était plus fort que moi, je ne croyais pas qu’il fallait les contenir. Pour moi, c’était comme de l’amour, ce n’est pas fait pour être calculé et protégé. Pourtant, j’ai compris vite que ce n’était pas toujours bienvenu. En fait, souvent, mes élans de bonheur, mes projets, mes rêves, mes découvertes, mes désirs étaient reçus comme des menaces, à mon grand étonnement!
Ce n’est qu’avec le temps que j’ai compris que le bonheur, la prise en main et le bien-être pouvaient être perçus par certains comme des éléments dérangeants. J’ai surtout compris que ces réactions pouvaient m’affecter et éteindre mon enthousiasme.
J’ai donc appris à me protéger, moi et mes élans, comme je protégeais mes bébés lorsqu’ils étaient petits. Je ne les confiais pas à n’importe qui, alors pourquoi confierais-je un projet embryonnaire à quiconque?
Quand je désire franchir une nouvelle étape dans mon plan de santé, par exemple, si je veux éliminer certains aliments, changer d’emploi, m’entraîner ou démarrer une nouvelle entreprise, je veillerai attentivement à sélectionner sur le volet à qui je vais dévoiler ces nouveaux balbutiements. Certaines personnes uniquement centrées sur leur côté rationnel, leurs expériences passées ou encore les peurs vont s’affairer à éteindre tout ce qui met à l’épreuve leurs croyances. Ceci n’a pour ainsi dire que l’effet d’abaisser notre taux vibratoire… Personnellement, je peux le sentir immédiatement et ces effets n’apportent rien de bon. Bien sûr, je peux alors aller à l’intérieur de moi pour voir le reflet de ces éteignoirs, s’il y en a. Je préfère toutefois me concentrer sur ce qui m’élève, en moi…
Créons cette culture d’attiseurs, d’allumeurs, de catalyseurs! Devenons-le, pour soi et pour les autres.

Voici un de mes antidotes à toute tentative d’éteindre la vie en soi!

Petit verre de gingembre aux pommes
-chef Chantale Roy

2 pommes fermes (style Gala ou Fuji), en morceaux
1 gros morceau de gingembre frais (non pelé, si bio)

Passez le tout à l’extracteur à jus. Boire goutte à goutte en ressentant les bienfaits immédiats…

Chantale
info@chantaleroy.ca

Tous droits réservés © chef Chantale Roy 2017

P.S. Suivez-moi sur Facebook, Instagram et Twitter pour de l’inspiration quotidienne et pour me partager vos trouvailles!

P.P.S. Venez à mes prochains ateliers de cuisine à Rouyn-Noranda du 23 au 26 novembre :

23 novembre : UQAT (gratuit)

25 novembre : Hutte aux herbes (prix spécial avant le 10 novembre et rabais sur deux billets)

26 novembre : La Semence (prix spécial avant le 10 novembre)

6 Comments

  • beatriz

    Quel beau texte, Chantale ?
    Et le jus de pomme et gingenbre… mmm!
    Merci!

    2017/11/06 at 04:10
  • Danie

    Tu es magnifique et je t’admire xoxoxox

    2017/11/07 at 16:24
  • Maryse

    Je suis en parfaite résonance avec vous !
    Merci infiniment !

    2017/11/17 at 06:39

Leave a Reply