Recette de pêches crues et chaudes

Pêches crues chaudes ou l’art d’emmieuter… 

-Chantale Roy

 

Il y a la réalité qu’on nous présente et celle qu’on crée. Très tôt dans mon enfance, j’ai pu explorer mon imaginaire et ma créativité dans un environnement qui l’encourageait. Autant à la maison qu’à l’école, je me sentais soutenue dans l’art de confectionner des objets, des plats ou dans l’art d’emmieuter (nouveau mot souriant accepté dans « Le Petit Robert ») la vie via des pièces de théâtre.

 

Puis quand vint l’adolescence, les occasions d’emmieuter les choses furent abondantes… La cigarette, les drogues, la fête ou la rébellion format délinquance ne m’attiraient pas pour vivre avec cette réalité qu’on me proposait. C’était plutôt mon imaginaire qui prenait le dessus… question de traverser ce passage obligé. Parfois, ce que je voyais était si laid que les crayons de couleur de mon imagination s’activaient en permanence pour colorer ce champ de vision insoutenable, dans mes lunettes de jeune fille.

 

Même l’âge adulte n’a pas su tarir ce mécanisme imaginaire en moi. Je ne me contente jamais de ce qui est « normal », prévisible, tendance, habituel. J’ai non seulement foi en mon pouvoir de créer, et ce, sur tous les plans, mais surtout en la Vie. Je crois profondément que je suis soutenue par elle dans tout ce à quoi mon imagination positive veut bien me faire croire.

 

Je n’ai aucune limite. J’ai accès à un potentiel illimité de merveilleuses possibilités pour dessiner et colorier ma vie. Je me plais aussi à imaginer le mieux pour tous ceux et celles qui m’entourent, dans le cas où ils égarent leurs crayons de couleur…

 

Enfin, pour moi, explorer mon imagination est extasiant, et constater la concrétisation de ce que j’ai imaginé, avec foi, est divin… comme la saveur et la texture de ces pêches crues et chaudes…

 

Pêches crues et chaudes 

(recette tirée de mon 3e livre imaginaire, à venir en 2015…)

-Chef Chantale Roy
 

Portions : 2-4

Ingrédients :

4 pêches, dénoyautées, tranchées (environ 5 mm)

15 ml (3 c. à thé) de sucre de noix de coco

2,5 ml (½ c. à thé) de cannelle moulue
 

Mettre les tranches de pêches dans un moule à tarte en pyrex. Y saupoudrer le sucre de noix de coco et la cannelle. Placer au déshydrateur, dans le moule en pyrex, pendant environ 2 heures à 52 degrés Celsius (125 degrés Fahrenheit). La température à l’intérieur de la nourriture prend quelques heures à atteindre le nombre critique de 46 degrés C (115 degrés F), au-delà de laquelle les nutriments commencent à se détériorer. Si vous les laissez pendant plus de 2 heures, baisser la température à 46 degrés C (115 degrés F).  Déguster doucement en découvrant que c’était encore meilleur que ce que vous aviez imaginé…

 

Il n’y a rien comme des bonnes pêches mûres fraîchement cueillies, mais lorsqu’elles deviennent un peu molles, cette version les emmieutera!

 

Pour d’autres idées, consultez mes livres :

 

Tout cru dans l’bec

Crusine express 1

 

Prochains ateliers :

Samedi le 11 octobre 2014, Victoria, CB : Conférence « Les impacts de l’alimentation vivante + Atelier-démonstration Crusine express 1 »

Jeudi le 30 octobre – 6 et 13 novembre 2014, UBC, Vancouver, CB : « Gourmet Vegetarian Cuisine/Holiday Season »

 

Tous droits réservés Rawfreshing Cuisine ©/ Chantale Roy www.chantaleroy.ca 2014

 

Vous voulez inviter Chef Chantale dans votre localité?

Contactez-nous pour discuter des

Vous voulez inviter Chef Chantale dans votre localité?

Contactez-nous pour discuter des conférences et ateliers de cuisine offerts, des modalités, des tarifs et des disponibilités.

No Comments

Leave a Reply